17 juin 1579 – Sir Francis Drake prend possession de la Californie

Francis Drake, corsaire, explorateur, esclavagiste de son métier mouille son navire en ce 17 juin 1549 dans une baie de la Californie. Le territoire lui plait. Il y avait des hippies qui chantaient tous nus sur le sable, des surfeurs aux dents refaites et des Prius à foison. Il prit tout simplement possession de cette terre au nom de la Sainte Trinité pour le compte de la couronne d’Angleterre, et lui donna le nom de Nouvelle Albion.

Drake cherchait-il la fontaine de Jouvence, la Silicon Valley là où un Steve Jobs et un Bill Gates avaient enterré leurs milliards, ou juste un peu de Californication ? Rien de tout cela. Il y  a mouillé par hasard, pour se reposer entre deux campagnes de mise à sac de navires et de ports espagnols.17juin-sir-francis-drake-AB

Fils d’un fermier, né dans le Devon vers 1544, Drake prit la mer pour la première fois à l’âge de 12 ans comme apprenti sur une barque utilisée pour le cabotage entre la France et l’Angleterre. Le capitaine de la barque en fut tellement satisfait de son apprenti qu’il la lui légua à sa mort. Drake rencontra en France un certain Renaud qui lui répéta tellement de fois « c’est pas l’homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’homme » qu’il se décida à préparer son premier voyage vers l’Amérique, rien que pour le faire terre.

C’est à l’âge de 23 ans que Drake, associé à sir John Hawkins se prépara pour sa première traversée de l’Atlantique. Le but était de passer en Afrique faire quelques courses, des esclaves en bonne forme qu’on enlèvera à leurs villages, terres, et familles, et qu’on revendra dans les colonies du Nouveau Monde au kilo. La manœuvre rapporte beaucoup, alors Drake s’y remet une deuxième fois, mais cette fois-ci il échappe de justesse aux Espagnols.

« C’est pas la mer qui prend l’homme… tatatam » répète Renaud. Alors Drake s’y remet à nouveau. Cette fois-ci il vise gros. Il arme sa première expédition indépendante et envisage une attaque sur l’isthme de Panama, connu par les Espagnols sous le nom de Tierra Firme. C’est à cet endroit que les Ibères stockent l’argent et l’or pillé au Pérou avant de le charger sur les galions qui le ramènent en métropole.

Drake lance un premier raid en 1572, prend la ville et met la main sur le trésor, mais blessé pendant l’attaque, ses imbéciles de marins lâchent leur butin et préfèrent battre en retraite pour sauver leur capitaine. Drake se rétablit lentement et reste dans la région près d’un an.

En 1573, Drake s’allie à Le Testu, explorateur et cartographe français pour attaquer un convoi richement chargé. Cette fois-ci le succès est total. Une fois les mules du convoi prise et déchargée, Drake et le Testu réalisent qu’ils venaient de mettre la main sur 20 tonnes d’or et d’argent. C’est plus qu’ils ne peuvent emporter. Alors Drake et Le Testu se chargèrent autant que possible et enterrèrent le reste.  Si vous aussi vous avez la nausée de revoir sur les télés Johnny Depp maquillées se déhancher, grimé en pirate, la faute est à Drake et Le Testu, qui avec ce récit de trésor enterré sont à l’origine de presque toutes les histoires de pirates et de trésors enfouis. Ce trésor est d’ailleurs toujours recherché de nos jours. Même son Excellence le Général Président a donné à son beau-fils Gebran une pioche en lui conseillant d’y aller faire un tour si la poule aux œufs d’or tarit. Le Testu fut capturé peu après cette expédition par les Espagnols qui le décapitèrent tandis que Drake traversa la jungle escarpée vers la côte.

La bonne étoile continua à sourire à Drake, ainsi il mit à sac nombreuses villes et prit plusieurs navires espagnols. Il fut le premier anglais à réussir la circumnavigation, le deuxième après Magellan ; et il fut le premier anglais à voir l’océan Pacifique du sommet d’un arbre au Panama, avant de le traverser quelques années plus tard. Il accosta au nord de la colonie espagnole d’Alta California le 17 juin 1579 et prit possession de cette nouvelle terre.

Pour avoir une idée de son trésor, de retour à Plymouth en 1580, la part revenant à la reine, soit la moitié du butin, surpassa tout le revenu du royaume. De quoi faire saliver Hariri. Ses bateaux engorgeaient d’épices, d’étoffes, de pierres précieuses, des centaines de tonnes d’argent et d’or. Drake fut adoubé et devint sir Francis Drake.

17juin-francis-drake-knighted

Sa lettre de noblesse en poche, sir Drake continua sa carrière sur les océans, avec des raids sur Cadix la Corogne, les deux principaux ports du Royaume d’Espagne. Il prit part à la défaite de l’Invincible Armada.

Sa bonne étoile ne lui souriant plus, il subit plusieurs revers et défaites en Amérique du Sud, perdant beaucoup d’hommes et de navires avant de mourir de la dysenterie à l’âge de 55 ans. La chiasse eut le dernier mot face au dragon des mers comme le surnommèrent les Espagnols.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s