10 Août 1961 – L’agent orange déversé pour la première fois en tant qu’arme chimique

Qui est le plus grand criminel à l’arme chimique : Ali Al Takriti le Chimiste ? Bachar El Assad ? Ni l’un ni l’autre : le gagnant de ce titre d’honneur n’est autre que J.F. Kennedy.

La plus grande guerre chimique a lieu au Viêt-nam, avec l’utilisation massive de l’Agent Orange. L’objectif de l’épandage de ce désherbant arc-en-ciel est tout simplement de tuer les récoltes des Vietnamiens, de détruire leur environnement, de tuer les forêts qui leur servaient d’abris et de dégarnir le terrain autour des positions armées. En d’autres termes, de niquer tout un pays pour satisfaire les États-Unis qui faisaient une guerre qui n’était pas la leur.

10aout-ao_barrels
Bidons d’agent orange

L’agent orange, de couleur rose brun en fait, mais nommé agent orange à cause des bidons rayés en orange vif, dans lequel il était livré, contient dans sa composition de la dioxine, un polluant chimique qui peut notamment entraîner des cancers, des maladies de la peau, du cerveau et des systèmes nerveux et des maladies congénitales.

Ce produit était d’usage courant dans l’agriculture aussi bien aux États-Unis qu’en URSS, dans les années 1960. Sa toxicité pour l’être humain n’était pas avérée. Il faut noter à ce sujet qu’au Viêt Nam le produit fut en moyenne surdosé d’un facteur 13 (!) ce qui rend difficile la comparaison entre l’usage agricole et l’usage militaire.

10aout-retro-agent-orange-videoSixteenByNine1050
Épandage d’agent orange au Viêt Nam

Il fut ensuite utilisé pour empêcher les guérilleros vietnamiens de se cacher dans les forêts du Sud Viêt Nam, pour détruire leurs récoltes, mais aussi afin de dégager les abords des installations militaires américaines. Ces opérations de guerre chimique débutèrent en 1961, le premier épandage ayant lieu le 10 août dans la province de Kontum au centre du pays. Le programme, intitulé Opération Ranch Hand, débuta ensuite progressivement avec le feu vert du président John F. Kennedy en novembre 1961 jusqu’à atteindre son apogée en 1965.

Les épandages ont soulevé de nombreuses protestations dans le monde et aux États-Unis même, de la part de scientifiques, d’un certain nombre de parlementaires et même d’anciens combattants. Les conséquences sur les populations civiles et embrigadées ont été massives : la destruction des récoltes provoquant un exode rural des paysans non belligérants vers des villes qui ne sont pas capables de les accueillir, et migration de combattants infiltrés par le même mouvement.

80 millions de litres de l’agent ont été déversés, et l’épandage a touché 20 % des forêts du sud Viêt Nam et empoisonné 400 000 hectares de terrain agricole, empoisonnement toujours actif et qui nécessite une décontamination massive.

Une version plus nocive a été créée au Liban sous le nom de code Super Agent Orange Gebran B. Les conséquences de l’utilisation de ce dernier sont fatales, et la décontamination complexe.

À noter que le développeur de l’agent orange n’est autre que Monsanto, la même compagnie entachée de scandales depuis près d’un siècle comme pour le PCB, l’hormone de croissance, l’aspartame et  qui aujourd’hui a presque l’exclusivité des marchés des grains OGM, et dont on mange les produits chaque jour, sous forme de produits congelés ou en conserve.

Dans les années 1970, des vétérans du Viêt Nam ouvrent une Class Action contre les producteurs de l’agent orange. Monsanto se retrouve, au côté de six autres entreprises, dont Dow Chemicals, accusé principal d’un procès en réparation pour empoisonnement. En 1987, les sept producteurs de l’agent orange acceptent de verser 180 millions de dollars à un fonds de compensation destiné aux soldats américains pour clore le procès, mais aucune condamnation n’a eu lieu pour les dommages subis par la population vietnamienne.

A noter que l’un des dérivés de l’agent orange, le 2,4-D, ne contenant pas de dioxine, reste un des herbicides les plus utilisés dans le monde et au Liban. Bon ap.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s