30 octobre 1938 – Orson Welles sème la terreur en Amérique

Scènes de panique, des familles qui se barricadent et se cachent dans les caves… Les appels paniqués à la police pour savoir où se réfugier. Ça s’est passé pendant la diffusion de « La Guerre des mondes », une dramatique radio interprétée par la troupe du Mercury Theatre et diffusée le soir du 30 octobre 1938 sur le réseau CBS aux États-Unis. Orson Welles qui l’adaptée tellement bien que les auditeurs y croient vraiment.

En cette soirée tranquille du 30 octobre 1938, les auditeurs de CBS s’installent pour écouter une nouvelle dramatique. Le plus naturellement du monde, le speaker annonce le « divertissement » qui va suivre. Le commentateur mentionne, avec une certaine désinvolture, une « perturbation atmosphérique » sans intérêt. Et puis tiens, le voilà qui fait état d’« explosions de gaz incandescent » observées sur Mars, qui se dirigent vers la Terre « à une vitesse faramineuse ». Suivi d’une explication : les Martiens viennent de débarquer sur Terre ! Les (faux) directs paniqués s’enchaînent, les (faux) communiqués officiels tombent. Orson Welles se joue avec maestro de ses auditeurs. De l’autre côté du poste, à Chicago, à New York, c’est l’épouvante. Saisis d’effroi à l’idée d’être la proie des extraterrestres, des auditeurs paniquent, il y eut même selon les journaux des cas de suicides…

30 octobre -Mercury-Theatre-Radio-Rehearsal-1938
Photographie d’une répétition de La Guerre des mondes au théâtre Mercury. Orson Welles est à gauche les bras levés, Bernard Herrmann dirige l’orchestre radiophonique de la CBS, et aux micros les acteurs Ray Collins et Richard Wilson (en chemise blanche)

L’adaptation du roman du même nom de l’écrivain H. G. Wells est écrite et racontée par Orson Welles. Wells y joue plusieurs personnages à la fois, dont un faux envoyé spécial qui s’écrit: « I guess that it…That’s the thing…Terrific…. »

Certes il y eut quelques cas de panique, mais les journaux friands d’insolite ont exagéré au fil des années l’ampleur de la panique.  La mémoire collective a retenu que l’émission aurait causé un vent de panique à travers les États-Unis, des dizaines de milliers d’auditeurs croyant qu’il s’agissait d’un bulletin d’informations et qu’une attaque extraterrestre était vraiment en cours. La plupart des auditeurs prenant l’émission en cours sont effrayés. Plusieurs milliers de personnes s’enfuient de chez elles croyant à une réelle invasion martienne sur le New Jersey.

Au lendemain de l’émission, les unes des journaux relatent de prétendues scènes de panique et d’émeutes massives à travers les États-Unis, qui auraient été causées par le feuilleton de Welles et sa fausse annonce d’attaque extraterrestre.

30octobre-le-mythe-etait-presque-parfait,M267529
Illustration du livre de  H.G.Wells

L’équipe du psychologue Handley Cantril récolta rapidement après l’évènement de très nombreuses études de cas de personnes ayant paniqué durant la diffusion radio, ainsi que d’autres données empiriques. Certains témoins rapportèrent avoir ressenti des symptômes physiques comme l’odeur des gaz des Martiens ainsi que la chaleur des rayons émis par leurs armes.

Mais cette panique a-t-elle vraiment eu lieu ? Avec 2% d’auditoire sur les 5000 foyers qui ont écouté la radio en cette soirée, certes il y eut des cas de panique, des appels à la radio et à la police. Mais les journaux ont largement exagéré les faits. Et ce ne fut pas un coup de média génial de CBS!

Derrière cette légende tenace se trouve un conflit entre radio et presse. Les journaux ont été ringardisés par la radio qui depuis l’élection de Roosevelt prenait de plus en plus d’ampleur. La presse s’inquiétait de l’ampleur que la radio prenait à leurs dépens, grignotant leurs revenus publicitaires. Leur attaque se cibla sur cette émission en exagérant les faits pour démontrer simplement que ce nouveau média n’était pas fiable.

Orson Welles dut s’excuser devant toute l’Amérique quelques jours plus tard, toujours à la radio.

30 octobre Landingsite_statue
Stèle commémorant l’invasion fictive (parc de Grover’s Mill (en), New Jersey, États-Unis)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s